Rechercher

Self-tapes, pas de panique !

Dernière mise à jour : il y a 3 jours




Les self-tapes font partie du quotidien des acteurs. Les directeur de casting privilégient ce mode d'audition afin de contacter plus de monde, de faire des économies et gagner du temps. Beaucoup d'acteurs sont angoissés à l'idée de se livrer à cet exercice périlleux. Les questions sont toujours les mêmes : est-ce que je saurais me diriger seul ? Je n’ai pas de caméra ni d’appareil réflex et je suis techniquement nul, comment vais-je m’en sortir ? Malgré ses inconvénients, la self-tape vous permettra de bénéficier d’un confort non négligeable : vous aurez le temps de vous préparer, de faire des essais et de tourner plusieurs prises jusqu’à obtenir satisfaction. Voici quelques astuces pratiques pour mettre toutes les chances de votre côté.



Ne laissez rien au hasard


Vous recevez votre première demande de self-tape? Avant de passer à la pratique, prenez le temps d'étudier la construction votre texte. Cela veut dire comprendre sa structure et voir par quelles étapes vous passerez jusqu’au climax. Dans la mesure où vous vous filmerez devant un mur, que vos actions seront limitées et que vous n’aurez pas de déplacements, il faudra déployer tous vos talents d’acteur pour rendre la scène captivante.


Comme vous serez cadré à la hauteur de la poitrine, cela nécessite une interprétation tout en subtilité où vous accorderez beaucoup d’importance aux réactions et à l’écoute, même s'il s'agit d'un monologue.. Trouvez les éléments de costume qui collent au personnage ; de préférence une tenue passe-partout - particulièrement, si vous postulez pour un film ou une série d'époque. Dans sa self tape, Claire Foy, choisie pour incarner Élisabeth II, dans la série The Crown, portait une simple robe blanche. Une tenue suffisamment neutre et hors des modes pour que l'on puisse l'imaginer en souveraine.


La plupart du temps, votre réplique sera un ami, un conjoint, un colocataire, mais rarement un acteur. Ce partenaire, placé à côté de la caméra ou du smartphone, sera un repère précieux car vous devrez poser votre direction de regard à côté de l’objectif. S'il s'agit d'une séquence à trois ou quatre rôles, votre réplique aura à interpréter plusieurs personnages à la fois, Avant de tourner, prenez le temps de répéter afin de vous familiariser avec toutes ces contraintes qui ne sont pas naturelles pour un acteur. Concernant le décor, optez pour un mur avec un fond uni, sans accessoires ; rien qui puisse distraire l’attention, en dehors de votre interprétation.



Misez sur la qualité de l'image et du son


Utilisez de préférence la lumière naturelle ou un petit éclairage de type ringlight. La question du son est essentielle, le micro intégré de votre smartphone ne sera pas assez performant. La marque Röde propose une gamme de micros de qualité à des prix abordables, comme le Lavallier (micro-cravate) ou le Vidéomic, petit micro externe qui se branche directement sur la prise audio de votre smartphone. Il est important de vous munir d’un trépied pour une stabilité parfaite. Préparez votre cadre : un plan poitrine avec un peu d’air au-dessus de la tête. Choisissez d’être assis ou debout. Avant de tourner, donnez quelques indications à votre partenaire sur la façon dont vous travaillerez la scène, si vous avez prévu des ruptures, des silences, afin que vous soyez sur la même longueur d’ondes.


Vous aurez lu soigneusement ce que souhaite le directeur de casting. Le plus important, dans ce type d'auditons, c'est de mettre en avant une proposition afin que l'on puisse se faire un avis sur votre personnalité d'acteur. Cela passe donc par la façon dont vous interpréterez le rôle, votre choix de costume, et tout ce que vous amènerez à la scène pour vous démarquer.




Vos premiers pas en auto direction


Commencez par la slate, c'est à dire une présentation de dix secondes en plan rapproché. Le regard droit dans l’objectif, vous donnez votre nom, celui de votre agence, si vous en avez une, et le rôle pour lequel vous postulez. Les premières secondes où la prise démarre sont essentielles : c’est là où le recruteur se fera son impression. Il suffit de quelques répliques pour vous identifier, ou non, comme un candidat possible au rôle. Dès que le moteur tourne, ne vous jetez pas sur le texte. Rien de pire qu’un acteur qui balance ses dialogues en mode robotique. Le cinéma ne se limite pas à la parole. Souvenez-vous de ce que disait Alfred Hitchcock : « Je ne photographie pas des gens qui parlent.. » On doit identifier votre état émotionnel, comprendre l’enjeu de votre personnage, sa transformation dans la scène. Ca passe nécessairement par les expressions de votre visage, l’intensité de votre regard, votre écoute.


Pour une meilleure concentration, faites appel à un passé immédiat. Qu'est-il arrivé, la veille de la situation ou une heure avant ? En imaginant l’origine des évènements, vous saurez exactement d’où vient votre colère, votre rancœur, ou ce moment de bonheur qui vous emporte. Créez une atmosphère, lancez les premières répliques lorsque vous êtes parfaitement concentré, capable de vivre la scène et non de la jouer. Prenez toujours garde aux gestes parasites ; évitez de balancer vos bras ou de faire des moulinets inutilement. Les gestes doivent découler de vos actions et être en accord avec vos émotions. Sachez ce que vous avez à faire : utilisation d’un accessoire, si cela raconte quelque chose, sinon laissez vos bras de côté. Privilégiez le minimalisme et faites vivre votre regard.


Comme vos déplacements seront limités, utilisez cet espace pour livrer nos émotions en variant les directions de regard. Ne vous focaliser uniquement sur votre partenaire : multipliez les regards intérieurs, diversifiez les sentiments autant que possible. Ces contraintes vous permettront de prouver que vous êtes à l'aise en toutes situations et que vous savez faire de la caméra votre alliée.


Vous tournerez plusieurs fois la scène alors tentez des variantes. amenez à chaque prise quelque chose de différent : une intonation, une idée de dernière minute, un changement de rythme. Si vous avez tourné une première prise lentement, accélérez le tempo ou apportez d’autres nuances. Tentez une prise totalement différente, si vous devez vous mettre en colère et que cela ne fonctionne pas - parce que vous en faites trop ou que c'est artificiel. Dans ce cas, allez vers l’intériorité, essayez une colère froide. Mettez-y de l’ironie, si ça s’y prête, contrôlez le volume de votre voix. Bien souvent, une proposition contraire fonctionnera mieux.



Passez par un logiciel de montage pour un résultat satisfaisant


Une fois que vous aurez terminé, vous aurez certainement entre cinq et dix prises. A vous de choisir celle qui vous semble la meilleure. Là-dessus, soyez intraitable. Au moindre mot qui accroche, ne la sélectionnez pas. Votre objectif est le zéro défaut du plan.


Si on vous demande deux versions différentes, mettez les côte à côte dans le montage final, sans transitions. Vous pouvez utiliser un logiciel de montage gratuit. Par contre, si vous en faîtes un usage régulier, investissez dans un logiciel comme Adobe Première Pro. Grâce à ses outils puissants, vous pourrez retoucher l'exposition, la colorimétrie, réduire un bruit de fond et mettre votre voix en avant. Vous pourrez facilement supprimer des images en trop. Ne mettez ni musique ni transitions, c’est uniquement votre travail d’acteur que l’on veut voir. Une fois que votre vidéo est prête à l’envoi, la meilleure méthode est d'utiliser We Transfer. Simple et efficace, en version gratuite jusqu'à 2 Go, il vous permettra d’envoyer votre fichier en quelques instants.


Tourner une self-tape demande une réelle rigueur, au départ, mais au bout de deux ou trois expériences, vous prendrez vite vos repères.



Quel matériel utiliser ?


Si vous avez souvent l'opportunité de tourner des self-tapes, ca peut être une bonne option d'acquérir votre propre matériel. Vous pourrez ainsi tourner en toute tranquillité avec la garantie d'avoir une image et un son de qualité, voici quelques exemples :


Smartphones / DSLR


Iphone

il y a tout une gamme d'Iphones récents ou reconditionnées à partir de 185 euros pour l'Iphone 8.


Samsung

Même principe pour la gamme Samsung Galaxy S pour les inconditionnels d'Androïd.

Canon 850D

Reflex numérique léger et polyvalent.


Panasonic Lumix G7K

Tout un univers de possibilités vidéos en 4k.



Eclairage


Neewer 700W Professional

Une softbox pour portraits photo et vidéo.


Neewer Ring Light

Anneau lumière LED 48 cm



Son


Rôde SmartLavPlus

Micro-cravate filaire pour smartphone


Zoom IQ7

Micro stéréo pour Iphone


Micro Röde VideoMic ME

Micro à capsule directionnelle pour Androïd


Micro Röde Videomic Pro

Micro Super-cardoïd pour DSLR et camescope



Le matériel a son importance, mais trouvez le bon rapport qualité prix par rapport à votre usage. Le plus important sera toujours de vous démarquer et d'amener une réelle proposition dans vos vidéos.




184 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout