top of page
Rechercher

Comment travailler un texte rapidement



Vous avez besoin d'apprendre une scène pour un casting ou un tournage ? Pas de panique, il existe des techniques efficaces pour mémoriser vos répliques sans stress ni frustration. Voici quelques conseils pour vous aider à apprendre votre texte

Première étape : comprendre la construction du texte

li n'est pas souhaitable d'apprendre de longues pages dialoguées à l'aveuglette : le mieux est d'abord d'avoir une vue d'ensemble de votre scène. Un acteur aura tout intérêt à posséder quelques notions d'écriture de scénario, de même qu'un pilote de Formule 1 a des connaissances en mécanique. Il est donc souhaitable de lire des ouvrages tels que : Story, de Robert McKee ou L'Anatomie du scénario, de John Truby.


Dans tous les cas, il faut se dire qu'une scène a un début, un milieu et une fin. Au début, il y a une exposition (il ne se passe rien : on découvre des personnages, un contexte) puis, survient un incident déclencheur : par exemple, une femme annonce à un homme qu'elle veut le quitter.


Il y a donc un conflit, entre ces deux personnages, qui ira en crescendo, avec de vifs échanges, de part et d'autre, ainsi que des rebondissements pour faire avancer l'action.

Au milieu de la scène, il y a un basculement : la femme fait sa valise, pressée de partir. Elle aurait pu réfléchir, changer d'avis, mais comme son objectif est de quitter l'homme, elle agit dans l'urgence.


La seconde partie de la scène, après ce basculement, sera donc plus dramatique : les insultes pleuvent ; ils peuvent en venir aux mains. À la fin, la femme finit par franchir la porte et disparaître : c'est le climax de la scène - le moment le plus fort, irréversible. La femme a donc atteint son objectif de rupture. En résolution, l'homme reste seul.


J'ai pris l'exemple le plus simple possible, car ce schéma s'adapte à tout type de scènes.


Avec l'expérience, en découvrant un nouveau texte, je fais une première lecture afin de repérer le basculement puis, à partir de là, tout s'éclaire. La seconde lecture sera plus précise, et je note les moments clés du texte. Si vous procédez de cette façon, ce sera bien plus facile de mémoriser vos dialogues. Il est préférable de découper votre scène en sections. Ce sera toujours plus facile de mémoriser votre texte par petits morceaux que d'un seul bloc. Mais le plus important, c'est d'avoir dès le départ une vue d'ensemble de la structure de la scène. Vous pourrez ainsi la travailler sous forme de texte ou en improvisation : vous aurez toujours des repères précis.


Maitriser chaque sous-partie avant de travailler l'intégralité

Une fois que vous aurez une idée claire de la construction, lisez la scène plusieurs fois à voix haute. Cela vous permettra de vous familiariser avec le vocabulaire, la syntaxe, le rythme et l'intonation. Vous pourrez aussi repérer les mots-clés, les passages importants et les éventuelles difficultés de prononciation. Faites le avec attention et concentration.

Répétez chaque section séparément.


Commencez par la première section et travaillez là plusieurs fois jusqu'à ce que vous la maîtrisiez parfaitement. Puis passez à la section suivante et faites de même. N'hésitez pas à vous aider d'un enregistrement audio ou d'un partenaire pour vous corriger et vous encourager. Répétez chaque section avec conviction et émotion ; en ayant, tout d'abord, une connaissance précise de votre personnage ; sa psychologie, ses réactions.


Une fois que vous avez appris chaque section séparément, il faudra les relier entre elles pour former un tout cohérent et faire des filages complets. Commencez par travailler le plus lentement possible afin de ressentir chaque émotion, puis accélérez progressivement jusqu'à donner de l'énergie et du rythme - particulièrement s'il s'agit d'une scène où les échanges entre les personnages sont rapides.




Au cinéma, on ne doit pas entendre qu'il s'agit d'un texte écrit

Révisez régulièrement la scène afin de consolider votre mémoire et éviter un trou. A ce stade, vous pouvez vous filmer avec une petite caméra ou un smartphone ; vous observer de près, voir si tout est fluide ou si certaines répliques accrochent. Au cinéma, on ne soit pas sentir que vous récitez un texte écrit - vous le savez sur le bout des ongles, mais il doit couler comme une improvisation.


Si vous voulez en savoir plus, je vous renvoie à mon ebook ou les modules Scénario + ou Ciné Start. En fin de compte, la clé pour bien apprendre un texte est de trouver une méthode qui fonctionne pour vous et de vous entraîner régulièrement pour renforcer votre mémoire et votre confiance en vous. Avec de la pratique, vous pourrez maîtriser vos dialogues et offrir une performance convaincante à l'écran.









44 vues0 commentaire
bottom of page