Rechercher

Votre démo, une bande à part

Dernière mise à jour : il y a 3 jours





Une bande démo ou showreel ne se résume pas à un simple montage d'extraits de vos films, c'est une carte de visite où vous mettrez en avant ce que vous avez tourné de mieux. Elle doit être visible, à tout moment, sur les réseaux sociaux. Un recruteur tapera votre nom sur Google, trouvera votre site internet, votre page Facebook et accédera à votre démo. C'est un outil de travail indispensable pour tout comédien. Les réalisateurs et directeurs de castings pourront se faire un aperçu de vos qualités d'acteur en un clic.



Mettez en avant vos meilleures images


Soyez rigoureux sur vos choix. Une compilation de scènes mises bout à bout, sans aucun temps forts, crée une sensation d'ennui. Dans la mesure où vous disposez d'un laps de temps très court pour convaincre (autour2 minutes 30), il est important de privilégier des situations et des enjeux clairs. Dès que le visionnage commence, on doit vous identifier aussitôt. Évitez de mettre une séquence où l'on découvrirait un autre acteur avant vous. Attention aux extraits trop longs, misez sur une diversité de situations et mettez en avant votre capacité à incarner différents personnages. Mettez en avant l'émotion qui se dégagera de chacun de vos extraits, montrez l’étendue de votre palette, aussi bien dans un drame que dans une comédie.




Un montage qui privilégie l’émotion


Si vous faîtes réaliser votre bande-démo par un prestataire ou un ami monteur, ayez une vue d'ensemble de ce que vous voulez obtenir. Rédigez un document où vous indiquerez exactement à quel moment commence la séquence et quand elle se termine, avec la première et la dernière réplique. Mentionnez dans quel ordre vous désirez que les extraits s'enchainent.


Vous faites le montage vous-même ? Dans ce cas, il est important de structurer votre bande-démo, c’est-à-dire organiser une progression de vos scènes en crescendo. Pour maintenir l’intérêt du spectateur en éveil, commencez par une accroche forte : les premières secondes sont essentielles. Choisissez une scène d'ouverture où l'on voit tout de suite que vous êtes un acteur de cinéma. Ensuite, vous ménagerez les moments surprenants en alternant le grave et le léger. Dans la partie finale, optez pour une montée en puissance et mettez vos meilleurs extraits. Les dernières impressions sont aussi importantes que les premières. En choisissant cette construction, vous réduirez les risques d'erreurs. Faites de votre démo une véritable bande-annonce personnelle qui soit émouvante et percutante.


N'hésitez pas à supprimer un extrait si vous avez le moindre doute. Laissez du temps de regard et d'écoute, des réactions spontanées - pas que de la parole. Débarrassez-vous des longueurs inutiles, savoir couper est une qualité. Faites en l'expérience :quelques secondes de trop enlevées, et ce n'est déjà plus la même démo. N'hésitez pas à faire plusieurs versions avant de trouver le bon équilibre.


Un directeur de casting veut voir un acteur au travail, rien d'autre. Refusez tout effet de montage, du genre clip musical où l'on vous verrait dans des actions non dialoguées. Évitez d'ajouter une musique grandiloquente, des effets ou de transitions fantaisistes. Votre objectif est de mettre en avant vos meilleures images, c'est le secret d'une bande-démo réussie.


En général, les acteurs qui tournent régulièrement présentent leur année d'activité. Ils réactualisent leur démo avec de nouvelles images Par contre, si votre dernier rôle intéressant remonte à 5 ou 6 ans, ne le mettez pas, pour la bonne et simple raison que vous aurez certainement changé. On risque de ne pas vous reconnaitre. Il est important que votre bande-démo corresponde à ce que vous êtes aujourd'hui.



Vous n’avez pas d’images pour votre démo


C’est un problème fréquent chez les acteurs qui se lancent. Après plusieurs années de formation, vient le moment où l’on a besoin de se faire connaitre. Vous vous sentez prêt pour démarrer les castings mais malheureusement vous n’avez pas d’images professionnelles à présenter. Vous songerez, au début, à tourner dans des films réalisés par des étudiants en cinéma - la plupart du temps bien équipés. C’est encore un moyen accessible d’avoir vos premières scènes avant de passer à la catégorie au-dessus.


Vous pouvez utiliser des extraits réalisés lors d’ateliers face à la caméra ou de stages, s'ils sont de bonne qualité. Si vous ne disposez pas de ce matériau, n'hésitez pas à tourner vous-même un monologue en utilisant une petite caméra ou un smartphone. Commencez par trouver un monologue qui vous corresponde. Pas de théâtre. Vous choisirez votre texte pour sa qualité d’écriture et ce qu’il peut offrir de cinématographique. Optez pour des phrases courtes, percutantes ; travaillez votre écoute et les moments de silence propices à l’émotion.

Une fois que vous maitriserez votre monologue, procédez comme pour une self-tape en utilisant un micro externe ou un micro-cravate, ce qui permettra d'avoir un son de qualité. Filmez-vous face caméra en plan moyen, assis ou debout, selon la situation, devant un fond neutre, en lumière naturelle ou avec un éclairage d'appoint, selon la configuration du lieu. La direction du regard sera légèrement sur le côté de l'objectif, comme si vous vous adressiez à un autre personnage qui serait à côté de la caméra.



Chaque bande-démo est une étape de votre parcours


Sur le logiciel de montage, vous placerez au début un carton avec votre nom, suivi de « bande-démo » ou « showreel » et à la fin, un autre carton sur lequel vous indiquerez votre adresse mail, le nom de votre agent et ses coordonnées, si vous en avez un. Une fois que votre première démo sera terminée, partagez là, recueillez les avis de professionnels de votre réseau et n’hésitez jamais à l’améliorer avec de nouvelles séquences.


Votre première bande-démo est importante, elle vous permettra de nouer des contacts professionnels, d'aller vers des castings, et de nouveaux tournages. L'objectif est d'obtenir, au fil de vos expériences, des extraits à valeur ajoutée. Ce sera le cas en tournant dans un court-métrage sélectionné en festival, en insérant un extrait où vous donnerez la réplique à un acteur connu. De votre première démo, souvent bricolée avec peu d'images, à celle qui aura un rendu vraiment pro, vous mesurerez le chemin parcouru.

49 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout