top of page
Rechercher

Les éléments essentiels d'une self-tape de qualité



Les self-tapes sont devenues indispensables dans le processus de sélection d'un film ou d'une série. Que vous soyez un acteur débutant ou un professionnel chevronné, une self-tape bien réalisée peut faire toute la différence pour décrocher un rôle. Voici les éléments essentiels à prendre en compte pour créer une vidéo de qualité.


Soignez l'éclairage


L'importance d'un éclairage adéquat ne peut être sous-estimée. Évitez les ombres indésirables et assurez-vous que votre visage est bien éclairé, de préférence par une lumière douce et diffuse.


L'utilisation de la lumière naturelle est préférable en raison de sa qualité, elle mettra en valeur les visages. Si possible, positionnez-vous près d'une fenêtre en évitant la lumière directe qui peut créer des ombres dures.


Si vous devez recourir à un éclairage artificiel, investissez dans des lampes de qualité ou des panneaux LED spécialement conçus pour la vidéo.


Les ombres sur votre visage risquent de détourner l'attention du spectateur de votre interprétation. Optez pour des réflecteurs ou des panneaux de diffusion afin de gommer les ombres dures. Vous pouvez également positionner des lumières d'appoint, de chaque côté, afin d’éliminer les ombres latérales. La direction de la lumière créera différentes atmosphères. Jouez donc avec une bonne orientation de vos éclairages pour obtenir l'effet souhaité, en fonction de la scène que vous interprétez.

La température de couleur influera sur l'apparence de votre vidéo. La lumière naturelle a tendance à être chaude et dorée, tandis que la lumière fluorescente est plus froide et bleutée. Donc, vérifiez que vos sources de lumière ont une température de couleur similaire afin d'éviter des tons incohérents. En cas de prises de vues mal éclairées, vous pourrez encore apporter des corrections en utilisant les réglages lumière d’un logiciel de montage.


Un son au rendu optimal


Une bonne qualité sonore est aussi importante que l’image. Il est nécessaire d’utiliser un micro externe, cela permettra d’éliminer les bruits de fond indésirables et rendra votre voix est claire et audible, sans distorsion. Il est préférable de choisir un endroit silencieux pour enregistrer votre self-tape, en évitant les bruits de fond, tels que la circulation et les appareils électroménagers (en particulier le frigo). En investissant dans un bon micro, vous obtiendrez un son net et professionnel. Placez-le à une distance appropriée de votre bouche, environ 15 à 20 centimètres, pour un bon rendu.


Par précaution, il est souhaitable d’enregistrer une prise test et d’écouter attentivement votre audio avant l'enregistrement de la scène.


Optez pour un fond neutre


Le fond de votre self-tape doit être neutre, comme un gris clair ; en tout cas, une couleur unie. Il faut éviter un décor en arrière-plan qui pourrait distraire l’œil du spectateur.


L'importance du cadrage


Concernant le cadrage, votre visage et le haut de votre corps doivent être clairement visibles à l'écran. Il faut éviter les plans trop serrés ou trop larges, en privilégiant une composition où votre visage occupera une grande partie de l'image. Il est nécessaire, également, de poser la caméra ou le smartphone sur un trépied ; les tremblements ou les mouvements brusques pourraient distraire et nuire à votre présentation.


Savoir se préparer pour une interprétation réussie


Une interprétation convaincante doit persuader le directeur de casting que vous êtes apte à obtenir le rôle. Préparez-vous minutieusement en explorant le parcours de votre personnage et en définissant clairement votre objectif dans la scène. Soyez authentique, en vous investissant personnellement. L'acteur exprimera les émotions du personnage de manière crédible et naturelle en les faisant émaner de lui-même.


Un comédien doit parfaitement maîtriser la séquence qu’on lui aura envoyée. Une bonne diction et une prononciation claire sont essentielles, mais attention au surjeu : il faut éviter que les dialogues soient trop récités. Une self-tape fonctionne comme un casting : vous serez jugé dès que l'on vous entendra parler. Alors, commencez toujours votre scène de manière neutre ; toute forme de théâtralité serait éliminatoire. Le personnage du film doit s'exprimer de manière réaliste, comme dans la vie.


Par ailleurs, il est important de travailler également votre présence à l'écran : gestuelle, expressions faciales, langage corporel.


Concernant ce que vous porterez, optez pour une tenue appropriée au personnage mais ne choisissez pas un costume trop voyant, il doit vous rendre crédible à l’image.


Si des indications spécifiques sont fournies par le directeur de casting, suivez-les attentivement. Il est essentiel de se conformer aux consignes fournies. Elles peuvent inclure des détails sur la durée de la vidéo, le format de fichier, le contenu, les délais de soumission, etc. En respectant ces indications, vous ferez preuve de professionnalisme. Les négliger ou les ignorer remettrait en cause votre candidature. Il est donc primordial de les lire attentivement et de s’y conformer.


Si la scène inclut des dialogues avec d'autres personnages, il est recommandé de travailler avec un partenaire qui vous donnera la réplique.


Vous pouvez vous préparer aux self-tapes sur cineacting.com, en suivant la formation Casting et self-tapes. Ensemble, nous travaillions votre scène : création du personnage, étude précise du texte, répétitions et prises de vues sur Zoom afin d'obtenir une proposition juste pour votre self-tape. SI vous souhaitez vous perfectionner face à la caméra, vous pouvez également suivre un programme comme Acting intensif ou Ciné + .


Se présenter avant de se lancer


On demande toujours une brève présentation (slate) avant les prises de vues. Vous y annoncerez votre nom et prénom, éventuellement un agent, et le personnage ou le projet pour lequel vous auditionnez. Cela paraît anodin, mais le directeur de casting s'y retrouvera plus facilement !


Le placement des regards


Si vous pouvez regarder la caméra en face pendant la slate, fixez votre partenaire ou un point invisible, légèrement sur le côté de la caméra. Les regards sont un élément clé de la communication non verbale. Ils peuvent transmettre des émotions, des intentions et des pensées sans avoir à utiliser des mots. Lorsque votre interlocuteur dans la self-tape, vous pouvez transmettre des informations importantes au spectateur.


Des regards justes montrent que vous êtes immergé dans la situation que vous présentez. Ils peuvent refléter l'écoute attentive et la réaction à ce qui se passe autour de vous. Ils expriment alors des émotions telles que la joie, la tristesse, la surprise, la colère, etc. En les utilisant à bon escient, avec des variations (vous passez des regards sur votre partenaire, à un regard intérieur ; puis à d'autres, sur le décor ou le hors-champ) vous apporterez plus de poids à votre l'interprétation, permettant au public à se connecter émotionnellement à votre interprétation.


Attention : des regards mal placés ou inappropriés peuvent créer un effet de distraction et nuire à la qualité de votre travail.


Les prises de vue


Lorsque vous réalisez une self-tape, vous n'avez pas de réalisateur pour vous donner des indications en temps réel, vous êtes obligé de vous auto-diriger, c'est ce qui rend cet exercice difficile, d'autant plus que vous serez souvent seul - ce qui peut perturber votre concentration et le réalisme, particulièrement dans les scènes dialoguées. Vous pouvez être piégé par un trou de mémoire si vous n'avez pas de partenaire et être confronté à un niveau de stress plus difficile à gérer.


Certains acteurs ne sont pas à l'aise avec la technique, cela entraîne des problèmes tels que le mauvais cadrage, ou un son approximatif. Il y a une forme d'inégalité dans ce travail : un bon comédien peut rater sa self-tape par manque de maîtrise technique, alors qu'un acteur moins expérimenté (mais bon technicien) obtiendra une vidéo de meilleure qualité.


Il est donc recommandé de connaître parfaitement votre personnage, ainsi que le texte, d'avoir assimilé les demandes du directeur de casting. Ne vous précipitez pas trop vite sur le filmage : prenez d'abord le temps de répéter de façon classique (travaillez les Italiennes, les expressions non verbales, la gestuelle, et toutes vos actions. Pour une bonne concentration, focalisez-vous toujours sur le passé immédiat de votre personnage (que faisait-il, la veille / une heure avant la scène ? Dans quel état se trouve-t-il maintenant ? ) Songez toujours à votre objectif de séquence : que veut obtenir votre personnage ?



Faites des prises multiples


Ne soyez pas découragé si vous ne réussissez pas du premier coup. Vous ne vous épargnerez pas l'effort de passer par plusieurs prises pour explorer les différentes façons d'exprimer les émotions de la scène.


Les émotions justes sont celles qui sont ressenties de manière véridique. Essayez de vous connecter sincèrement à votre personnage et à la situation. Ensuite, visionnez chaque prise avec un œil critique. Repérez les moments où vous avez réussi à transmettre chaque émotion de manière convaincante et voyez de quelle façon vous pouvez encore vous améliorer.



Le montage


Une fois que vous avez enregistré votre scène, il est souhaitable d’utiliser un logiciel de montage. Cela vous permettra d’améliorer la qualité de votre vidéo, de sélectionner vos prises et d'éviter les coupures brusques du tournage.


Utilisez une résolution vidéo élevée, d'au moins 1080p. En ce qui concerne le format de fichier, exportez la vidéo dans un format couramment accepté, tel que le MP4, pour une compatibilité maximale lors de son envoi.



Quel matériel utiliser ?


Si vous avez souvent l'opportunité de tourner des self-tapes, ca peut être une bonne option d'acquérir votre propre matériel. Vous pourrez ainsi tourner en toute tranquillité avec la garantie d'avoir une image et un son de qualité, voici quelques exemples :


Smartphones / DSLR

  • Sony Alpha ZV-E10 : Cet appareil photo hybride est idéal pour les débutants. Il offre un bon autofocus, un écran orientable et un mode de flou d'arrière-plan pour créer des vidéos plus attrayantes.

  • Panasonic Lumix G100 : Cet appareil photo hybride est compact et léger, ce qui le rend idéal pour les tournages en déplacement. Il offre une bonne qualité d'image et de son, ainsi qu'un écran orientable.

  • iPhone SE (2022) : Ce smartphone offre une bonne qualité d'image et de son, ainsi qu'un autofocus rapide et précis. Il est également facile à utiliser et abordable.

  • Canon EOS : Simple et intuitif. Le reflex numérique idéal pour les débutants pour capturer et partager des souvenirs avec un flou d'arrière-plan attrayant


Eclairage


Son


Accessoires



Le matériel a son importance, il faut trouver le bon rapport qualité prix par rapport à votre usage. Le plus important sera toujours de vous démarquer et d'amener une réelle proposition dans vos vidéos.


Produire une self-tape de qualité requiert une attention méticuleuse aux détails, une préparation minutieuse et des compétences techniques. En suivant ces indications, vous augmenterez vos chances d’être retenu. Naturellement, le plus important est de se plier aux contraintes de la self-tape tout en gardant l’essentiel de votre concentration pour l’émotion du rôle.

50 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page